• 06 AVR 16
    • 0

    Interview du Docteur Gilles Boutboul

    Interview du Docteur Gilles Boutboul concernant l’épilation laser (vidéo)

    Au début des années 2000, le Docteur Gilles Boutboul donne une interview au sujet de l’épilation au laser

    Journaliste : Faut-il être médecin pour pratiquer l’épilation au laser ?
    Docteur Gilles Boutboul : La loi stipule que pour manier le laser il faut être médecin ou le faire pratiquer par une tierce personne sous contrôle médical. Autrement dit le médecin doit être présent lors de l’acte.

    Journaliste : Qui se fait épiler et pour quelle zone du corps?
    Docteur Gilles Boutboul : Environ 70 % de femmes viennent se faire épiler. Elles demandent de se faire épiler les aisselles, le maillot et les demi-jambes, ainsi que la lèvre supérieure.

    Journaliste : Y-a-t-il des adolescents qui consultent pour de l’épilation au laser ?
    Docteur Gilles Boutboul : De manière non négligeable certaines jeunes filles et très peu de jeunes hommes viennent pour les aisselles et les demi-jambes aussi.

    Journaliste : Donc toutes les parties du corps peuvent-être épilées au laser?
    Docteur Gilles Boutboul : La quasi-totalité des parties du corps peuvent être épilées.

    Journaliste : Est-ce que tous les types de peau peuvent-être épilés à l’aide du laser?
    Docteur Gilles Boutboul : Avec le laser Alexandrite toutes les peaux ne peuvent pas être épilées. Plus vous êtes mâte plus le laser va brûler la peau, il se transforme en chaleur au contact du pigment donc plus vous êtes pigmenté au niveau de la peau plus vous risquez de brûler. Il existe un autre laser, le laser YAG qui permet aux peaux plus foncées de pouvoir être épilées au laser.

    Journaliste : Combien de séances d’épilation au laser faut-il en moyenne?
    Docteur Gilles Boutboul : En moyenne et pour toutes les parties du corps il faut compter 5 séances chacune espacée de 6 semaines. Actuellement (au moment de l’interview) nous ne connaissons pas le nombre moyen de séances pour l’épilation au niveau du visage. Il y a une très grande variabilité interindividuelle.

    Journaliste : Est-ce que l’épilation au laser fait mal?
    Docteur Gilles Boutboul : Non ça ne fait pas mal, ça picote un peu mais ça doit être toujours supportable. Les personnes qui font du laser doivent savoir qu’elles ne doivent pas souffrir. Si c’est le cas, c’est qu’il y a un problème dans la technique . Il n’y a pas besoin d’anesthésie on peut appliquer un peu de froid afin de protéger l’effet de chaleur avant l’impact du laser mais il n’y a jamais de douleur.

    Journaliste : Quel est le coût d’une épilation au laser ?
    Docteur Gilles Boutboul : Ça dépend de la zone et puis cela dépend aussi de l’endroit où vous vous faites épiler si vous vous faites épiler dans un centre laser ou dans un cabinet médical. Dans tous les cas il faut savoir que ça coûte cher et ce n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Néanmoins le bénéfice immédiat est tout à fait notable. Et la satisfaction des personnes épilée compense les coûts que cela engendre.

    Journaliste : On lit et on entend beaucoup que l’épilation au laser n’est pas une épilation définitive mais une épilation durable qu’en pensez-vous ?
    Docteur Gilles Boutboul : En effet parce qu’au moment de notre interview l’épilation au laser existe depuis 5 à 6 ans et il ne nous est pas permis de dire que cette technique va au-delà de cette période. Il n’est donc pas autorisé de parler d’épilation définitive. Contrairement à l’épilation électrique qui existe depuis plus de 30 ans et la non repousse des poils permet de dire que cette technique est définitive. Or les publications des dermatologues américains qui utilisent le laser depuis plus de 10 ans stipulent que rien ne repousse parfois un ou deux poils en fonction des personnes et de la qualité du poil. Cette technique au laser est bien parti pour être considérée comme une épilation définitive.

    Journaliste : Y a-t-il une autre technique d’épilation qui est considérée comme définitive?
    Docteur Gilles Boutboul : Oui en effet l’épilation à l’aiguille, ou épilation électrique, est pratiquée essentiellement par des dermatologues. Cette épilation est longue, assez douloureuse et nécessite des anesthésiants. Les effets indésirables sont supérieurs à ce que l’on pourrait rencontrer sur l’épilation au laser. Les complications de l’épilation électrique sont doubles : dépigmentation et cicatrice.

    Journaliste : Et quels sont les effets indésirables de l’épilation au laser?
    Docteur Gilles Boutboul : Les complications rencontrées avec le laser sont généralement dues à la couleur de peau. Plus la peau est foncée plus le laser brûle, il y a donc un risque de brûlure.
    Si vous rentrez de vacances et que vous avez bronzé vous risquez d’être brûlé en passant au laser. La conséquence possible est soit l’apparition de tâches d’hyperpigmentation c’est-à-dire une coloration plus foncée de la zone qui est passée sous le laser, soit l’apparition de tâches dépigmentées c’est-à-dire que vous avez des tâches blanches sur la peau. Ces deux conséquences possibles sont réversibles c’est-à-dire que ces tâches disparaissent avec le temps, dans les semaines ou les mois qui suivent. Selon les dermatologues américains elle reste aujourd’hui la technique la plus sûre pour l’épilation.

    Leave a reply →

Leave a reply

Cancel reply

Photostream